-4 500 000 000 Naissance du Système solaire.
-56 000 000 Début de l'Éocène.
 -10 500 Colonisation de l'Amérique du Sud
PROTOHISTOIRE (-2600 à -800)
ANTIQUITÉ
An 0
An 395
An 1000

 

                     PROTOHISTOIRE (-2600 à -800)

-2 600 Début de la civilisation Minoenne en Crète.

Le Minoen ancien Age du cuivre et du bronze en mer Egée.

                

Hiéroglyphes en Egypte

              

___________________________________________________________________________

vers -2550 : Construction de la pyramide de Kheops.

                                        

Kheops dès son avènement débuta sa pyramide qu'il voulait immense montrant la puissance de l'égypte. C'était pour l'époque un énorme challenge tant pour la construction que pour la logistique. En effet il fallut faire vivre 100 000 hommes pendant 20 ans.

 

 

-Troie II (environ 2550 - 2250)

Troie est devenue une capitale fortifiée sur les principaux axes commerciaux. Son artisanat excella dans les métaux et les tours de potier. De cette période est cité le trésor de Priam.

 

____________________________________________________________

 

-2500 Début de l'âge du cuivre en Europe de l’Ouest.

 Apparition de la poterie au tour en Chine.

Développement du calendrier et de la navigation hauturière (en haute mer) en Egypte

                    

Ce type de navire marchand Égyptien est l’un des plus ancien connus ( 2500 à 3000 av. J.C. ). On y trouve des dessins sur les bas reliefs. C'est une embarcations avec un mat bipode, une voile de lin ou de papyrus, une sorte de quille fait en gros cordage et un gaillard arrière a six rames servant de gouvernail.

 

Une deuxième vague de Cananéens s'installe entre le Jourdain et la méditerranée et les phéniciens s'établirent aux Liban

 

Vers 2000 av. JC, les Jébuséens (tribus cananéennes), créent un village nommée Urshalein qui deviendra Jérusalem 1000 ans plus tard.

 

Apparition des Jardins suspendus à Sumer

 

                                                         
Age du Bronze au Moyen Orient Les Assyriens s'installent sur le Tigre Première dynastie d'Our

                                                           

 


Indes : c’est le début de l’âge du bronze.

La vieille civilisation de l’Indus fonde les cités de Mohenjo-Daro, (Sind), Harappä, (Pendjab), où l’on a découvert des statuettes et des sceaux

             

     

                            

                                                                      

                                    

-2500 à -2360   Première dynastie d'Our

 

Le roi Ur-Nanshe fonde une nouvelle dynastie à Lagash vers 2520. Lagash est en conflit territorial permanent avec son voisin Umma. C'est une guerre de près de trois siècles sans réellement de vainqueurs.

Lagash atteint  son apogée avec le roi Eannatum qui écrasa l'armée d'Umma et défait même une coalition regroupant la plupart des souverains de Mésopotamie.

Puis successeur Enannatum est vaincu par le roi d'Umma, ensuite son fils Entemena prend finalement la ville ennemie. Ce fut pour Lagash une phase de déclin.

 

-2350, Urukaginaun usurpateur monte sur le trône : Il rétablit la paix sociale avant d'étre battu défaite par le roi Lugal-zagezi d'Umma,

 

-2340 Lagash est conquis par Sargon d'Akkad


                                                                           

                                                                        Ur-Nanshe             Enannatum

___________________________________________________________________________

- 2400 av. J.-C. la région fut conquise par Sargon Ier roi des Akkadiens ( Mésopotamie centrale)

C'est le premier empire mésopotamien

L'Empire Mésopotamien sous le règne de Sargon Ier

 

___________________________________________________________________________

-2350   Utilisation de l'infanterie légère a Sumer : archers, frondeurs, lanciers, javelots

                             

 Babylone Fondée par les akkadiens vers 2350‑2150.

                                      
-2350  à -2300   Sargon Ier roi d'Akkad conquiert la Mésopotamie et l'Élam

                                                                 Sargon I°           Ishtar

 

La légende raconte que Sargon est le fils naturel d'une grande prêtresse qui le confia aux eaux de l'Euphrate dans une corbeille. Il fut sauvé par un serviteur qui lui appris le métier de jardinier. Mais grâce a la déesse d'Ishtar il put conquérir la royauté.

 

 

                                                         
Sargon Ier devint la puissance dominante de la Mésopotamie:  il finit par régner sur un empire qui s'étendait de la Méditerranée au Golfe persique avec Akkad pour capitale, (entre Kish et Babylone)

Il développa l'irrigation et le commerce
                                       

                                                        La Mésopotamie au 3e millénaire

 

-2350, Lagash

Sur une tablette de l'usurpateur Urukagina racontant ses hauts faits on trouve pour la première fois le mot "Liberte"

 

                                                                               

Moyenne de vie: 40 ans à Sumer ce qui pour l'époque est admirable.

                                                                  

___________________________________________________________________________

-2340 Les Akkadiens dominent toute la région

                                  

Akkad 

S'etend dans la moitié supérieure de la basse Mésopotamie avec pour capitale Agadé fondé par Sargon qui étendit ses frontières du golfe persique jusqu'a la méditerranée. Ce fut le premier empire succédant aux cités états sumériennes.

Sargon fut un excellent stratège créant méme une armée professionnelle


 

                                                                                             

-2279 mort de Sargon

Ses successeurs maintiennent l'empire akkadien.

Rimoush dut combattre les cités sumériennes de Lagash et d'Adab et les Élamites.

(-2269-2255 Av jc)

Manishtousou s'étendit jusqu'au golfe Arabo-Persique, où il fit première expédition de l'Histoire.

                                                                                          

(-2254-2218 Av jc)

Naram-Sin , petit-fils de Sargon, continu les lointaines expéditions de son grand-père,

Il Conquit l'Amanus, ravagea Arman (Alep?) et détruisit Ebla (Tell Mardikh).

 

Sharkali-Sharri, fils de Naram-Sin,subit les attaques des Amorrites (Sémites venus de l'Ouest) et des montagnards descendus du Zagros.

 

Peu après 2160, Akkad fut saccagée. L'Empire sombra dans l'anarchie puis disparut v. 2125. 
 

___________________________________________________________________________

-2325 à -2200 guerre contre les Akkadiens qui mettent fin à la 2° dynastie sumérienne

 

___________________________________________________________________________

vers -2300 : Tissage du coton en Inde.  

                               

                     

-2300 à -2100 Troie II fortifiée prospère

 

 En jaune, Troie II. En rose, les murs et palais de Troie VI      La butte d'Hissarlik vue en coupe.

En jaune : l'enceinte de Troie II; en rose celle de Troie VI; en bleu, la Troie IX gréco-romaine.
En vert, les celliers de Troie VIIa, la Troie homérique (?)                            

 

-2300 à -2200 Les Hatti plus ancienne population d'Anatolie

                        

Le peuple Hatti reste très mal connu. On considère généralement qu'ils furent les premiers occupants de l'Anatolie
___________________________________________________________________________

 

Sumer est englobée dans l’empire akkadien. La civilisation est ensuite partiellement détruite par l’invasion barbare des montagnards du Zagros, les Goutéens, (ou Guti), vers -2250

________________________________________________________________________

-2270 à -2230 Naram-Sin fils de Sargon I roi d'Agade/Akkad

                                                           

Naram-Sin, fils de Manishtusu, doit réprimer une révolte générale lors de son avènement. Il prend Mari, détruit le royaume d’Ebla, restaure l’intégrité de l’empire et se fait proclamer « roi des quatre nations ». Au nord, il mène des expéditions contre les Hourrites. A l’est, il vainc Satuni, roi des Lullubi. Il mène d’autres campagnes en Syrie du nord et sur le cours inférieur du Tigre. Il détruit Ebla et le palais de Mari. Il capture Mannudannu, roi révolté de Magan, et intervient en Élam où l’on constate une forte akkadisation de Suse avec Puzur-Inshushinak.
Naram-Sin, a été sans doute un personnage hors du commun, mais la tradition en fait l’antithèse de Sargon en le représentant comme un roi néfaste par qui le malheur s’est répandu dans le pays, peut-être en raison du sac du sanctuaire de Nippur. On peut penser que les prêtres ne sont pas étrangers à la réputation qui lui a été faite.

__________________________________________________________________________

-Troie III (environ 2250 - 2200): suite aux incendies qui détruisirent Troie II et à la vague d'invasion indo-européenne, une décadence progressive et un déclin de la prospérité de la ville s'ensuivirent.

___________________________________________________________________________

-Troie IV, V (environ 2200 - 1700, Bronze Moyen): c'est la période de la Troie Anatolienne, car dès lors, les maisons furent construites comme dans le centre de l'Anatolie, les unes à côté des autres, formant une façade continue et des toits en terrasse. A l'intérieur se trouvait un four à hotte.

___________________________________________________________________________

-2180 à -2022 Egypte Ire période intermédiaire : période d'instabilité politique et de morcellement du pays en deux royaumes rivaux 

___________________________________________________________________________

-2167 Abraham naît à Ur en Mésopotamie

                                          

_________________________________________________________________________

-2160 La ville d'Akkad est détruite  et les Goutéens, tribu venue des montagnes de l'Est, s'installent en Mésopotamie. Après une période de transition pas très bien connue, Ur-Nammu fonde la IIIème dynastie d'Ur qui va durer de 2111 av. J.-C. à 2003 av. J.-C.

Sous son règne, la langue administrative est le sumérien ou l'akkadien et on voit apparaître les plus anciens recueils appelés "codes".

                                                                             

___________________________________________________________________________

-2115 Chute de l'empire d'Akkad
Une révolte se produit cependant à nouveau à Sumer : la répression est terrible. Naram-Sin n'aurait selon la tradition rendu convenablement le culte à Enlil, le plus grand dieu de la Basse-Mésopotamie. Les générations postérieures ont condamné cet évènement, qui aurait jeté une malédiction sur le roi d'Akkad et ses successeurs, parce qu'il a suscité l'ire des dieux et a perdu leur soutien. Dans les faits, les dernières années du règne de Naram-Sin marquent effectivement le début de la fin de l'empire d'Akkad.

                                                                                             

Le règne de Naram-Sin voit l'arrivée d'une nouvelle menace : les Gutis. Ce peuple, considéré comme barbare par les Mésopotamiens et originaire des régions occidentales du Zagros, lance plusieurs raids meurtriers en Mésopotamie. Sous le règne de Shar-kali-sharri, fils de Naram-Sin, ils se font de plus en plus menaçants, tandis que la révolte gronde à nouveau dans l'empire. Plusieurs défaites font perdre au roi une grande partie du territoire conquis par ses aïeux, et il en revient à des ambitions plus modestes, se proclamant simplement « roi d'Akkad ». Si la chute d'Akkad est attribuée par la tradition aux Gutis, rien ne l'atteste clairement. Il semble que l'affaiblissement progressif de l'empire ait laissé la place à de nouvelles ambitions, dont celles des rois gutis, mais aussi de personnes originaires des différentes régions de l'empire, qui prennent alors leur indépendance, comme il est attesté à Suse, Uruk ou Lagash.

                                                                                   localisation des Gutis

__________________________________________________________________________

Vers -2110, Our-nammou fonde un nouvel empire d'Ur qui réunit Sumer, la Babylonie, l'Elam et la vallée des fleuves jusqu'à Mari et Assur. La Mésopotamie est unifiée. Mais un siècle plus tard, Ur est détruite par les Elamites alliés aux Syriens. __________________________________________________________________________

-2106 Térah et Abraham partent pour Haran.

 

___________________________________________________________________________

vers -2100 : Helladique moyen.

Moyen Empire et unification de l’Egypte.

Début de l’age du bronze en Europe centrale et du Nord.

  

___________________________________________________________________________

-2099 Le Pacte des 5 rois de Canaan avec les rois de l'est.

                 

___________________________________________________________________________

-2092 Abraham part pour Canaan.

___________________________________________________________________________

-2091 Abraham va en Égypte.

___________________________________________________________________________

-2086 Abraham revient d'Égypte.

___________________________________________________________________________

-2085 L'invasion des rois de l'est. Destruction les citadelles de la Cisjordanie. La capture de Cadès. Le pillage de Sodome. Abraham pourchasse et délivre Lot.

___________________________________________________________________________

-2082 Ismaèl naît de Hagar, l'égyptienne.

                                                   

___________________________________________________________________________

-2068 La Convention avec El Shaddai.

___________________________________________________________________________

-2067 Les villes de la vallée Siddim sont détruites par un grand cataclysme. Personne n'a jamais retrouvé les cités détruites de Sodome et Gomorrhe, mais les savants pensent qu'elles se trouvaient dans la Vallée de Siddim, ...

La Mer Morte est formée. Isaac naît.

___________________________________________________________________________

-2050 à -1950 Deuxième dynastie d'Our
                                                                                 

___________________________________________________________________________

-2033 à -1786  Egypte  Début du Moyen Empire  : période faste, stable et de grande activité artistique ;

XIe dynastie (2106 à 1963 avant notre ère) Ce n'est que sous Montouhotep II, vers 2033 av. J.-C., lorsque le pays est réunifié, qu'on considère que la première période intermédiaire prend fin et, par voie de conséquence, que débute le Moyen Empire.
XIIe dynastie (1963 à 1786 avant notre ère)  

                                                                            

___________________________________________________________________________

-2003 les Amorrites et les Elamites font chuter la 3° dynastie d'Our

Le pays se morcelle et différents royaumes se partagent la région.

                       

___________________________________________________________________________

-2000   Migration des hébreux (Abraham) : Our -> Alep -> Israël 

                                  

Crete:Fin du Minoen Ancien

                                                                                       
 Invasion de Cananéens Sémites en Mésopotamie

 L'installation des Amorrites en Mésopotamie élimina les Sumériens de la scène politique 

                                                                                        

Les Amorrites sont un peuple sémite apparu au Proche-Orient vers le milieu du IIIe millénaire av. J.-C. Ils apparaissent dans les textes sumériens sous la dénomination de mar.tu, et en akkadien sous le nom d'amurrû. Ils sont selon toute vraisemblance originaires de la région du Jebel Bisri, en Syrie méridionale, d'où ils commencent à migrer vers le milieu du IIIe millénaire, peut-être pour des raisons de changement climatique, et se répandent en Syrie, puis vers la Mésopotamie.

Installation des premiers Hellènes en Grèce.

                                                                                           

Les Achéens plus ancienne famille ethnique grecque indo européenne envahissent la péninsule.   

                                                                                           

Civilisation brillante fonde Mycènes et Thyrinthe. Les ioniens peuple indo européen venu d'Europe occupent déjà la Grèce

                                                                    

                                                             Mycènes              Porte des lions mycene  Thyrinthe

Argiens, Danaens, ou plus encore Achéens sont les noms de ces peuples en lutte qui ne seront regroupés sous les termes de Grec ou d’Hellène qu’à partir du IVème siècle    

                                                                                                           

Début de l'époque Hittite. Apparition des Hittites qui réalisent un mixage des cultures indigènes et des premiers migrants indo-européens.

De -2000 à -1200 la côte syro-libanaise est un ensemble de cité États qui est sous le contrôle soient des Égyptiens ou des Hittites.

-2000 av. J.-C., l'Assyrie fut envahie par des barbares du nom d'Amorites

                                                                                           

En inscriptions babyloniennes tôt toutes des terres occidentales comprenant la Syrie et la Palestine, ont été connues comme "à terre de l'Amorites", qui a deux fois conquis Babylonia Elles sont représentées sur les monuments égyptiens avec les peaux justes, les cheveux légers, les yeux bleus, les nez aquilins, et les barbes dirigées.

                                                                                                    

___________________________________________________________________________

-1992 Abraham meurt et lègue tout à Isaac.

                                                                                                     

___________________________________________________________________________

-1950  Empire de Babylone

                                          

Vers 2000 avant JC, l'effondrement des cités sumériennes et d'Our en particulier ouvre la voie à de petits royaumes indépendants. L'un d'eux va connaître un destin exceptionnel. Il s'organise autour de la cité de Babylone, à une centaine de kilomètres au sud de l'actuelle Bagdad. Cette région, la Chaldée ( ou la Babylonie ), occupe l'ancien pays d'Akkad. Babylone atteint son apogée sous le long règne du souverain illustre Hammourabi ( 1792-1750 avant JC ).

                           

Hammourabi achève la conquête des pays de Sumer et d'Akkad et détruit le royaume de Mari, dans la Syrie actuelle. Avant de disparaître completement, les sumériens auront eu le temps de marquer profondément la destinée du pays. Hammourabi a soin de placer toutes les divinités locales sous l'autorité d'un dieu suprême, Mardouk, le dieu de Babylone. On peut y voir l'ébauche du monothéisme.

___________________________________________________________________________

-1 900 Apparition des premiers palais en Crète ; période paléo palatiale (jusqu'en -1 600).

 Invention du verre et développement des mathématiques et de l’astronomie en Mésopotamie.

                                                                                                     

  Les premiers palais sont érigés : Cnossos, Malia, Phaistos et Zagros. Ils contrôlent chacun une partie de la Crête et doivent être autant des centres politiques, que des centres religieux et économiques.

Cette civilisation minoenne connaît sa première vraie écriture, hiéroglyphique non déchiffrée le linéaire A, qui se développe à partir du XIX-XVIIIe s. av. J.-C. On la retrouve sur des tablettes en terre cuite, sans doute pour des comptes, ainsi que sur le disque de Phaistos, également en terre cuite, qui présente une variante locale de cette écriture.

                                                                                                                            

A partir de 1900 av J.-C. se crée un nouvel Empire qui est marqué par le règne d'Hammourabi (-1792, -1750) qui réalise une œuvre centralisatrice remarquable. Le comput du temps, jadis laissé à l'initiative des cités, est réglé par un calendrier officiel. Babylone devient le centre culturel, religieux, artistique et commercial.
On doit à Hammourabi le "Code" qui contient les textes de lois.

Babylone apparaît dans les textes de la dynastie d'Ur, elle était gouvernée par un ensi et contribuait au bala, elle se nommait en sumérien ka-dingir-ra et en akkadien Babilim signifiant "Porte du Dieu", les grecs l'appelèrent Babylone. Un facteur naturel participe à l'essor de cette bourgade: le changement du lit du fleuve Euphrate à la fin du IIIème millénaire; la cité se retrouve à l'arrivée Nord du lit principal.
Son dieu-cité était Amar-Utu/Marduk, divinité secondaire rattaché au dieu-soleil Šamaš lui-même dépendant d'Enki/Éa, cette divinité secondaire prendra ultérieurement la place d'Enki/Éa à l'apogée de la puissance de Babylone.
 

                     

L'empire d'Hammourabi

___________________________________________________________________________

-1894 Prise de Babylone par les Amorrites

___________________________________________________________________________

-1887 Isaac meurt à 180 ans.

___________________________________________________________________________

-1877 Jacob va en Égypte.

___________________________________________________________________________

-1860 Jacob meurt en Égypte à 147 ans.

___________________________________________________________________________

vers -1800 : Dynastie Shang-Yin en Chine. Ancien empire assyrien.

                                                                 

    Au début du dix-huitième siècle avant Jésus-Christ, l'arrivée des Indo-Européens en Asie occidentale repousse les populations alors sur place vers d'autres terres.
 

Les Amorrites occupèrent la Syrie et contrôlèrent une grande partie de la Mésopotamie de 1800 à 1600 av. JC.

 Migration des Ioniens et Eoliens en mer Egée.

-1 800 Installation des Ligures en Europe occidentale.  Développement de la culture des céréales en Europe celtique.

                                                                                                        

Il se forme en Allemagne du Sud un peuplement protoceltique, et son rameau " goïdélique " commence à envahir la Grande-Bretagne (la langue des Goïdels est celle qui est encore parlée en Irlande).

les marchands assyriens développent le commerces dans les grandes villes hittites d'Asie Mineure

                                                                                                        

Un roi assyrien d'origine amorite plaçait le nord de la Mésopotamie sous le contrôle de l'Assyrie. La domination assyrienne fut cependant de courte durée, bientôt éclipsée par l'ascension de Babylone sous le règne d'Hammourabi, tout d'abord, puis par celle du royaume du Mitanni dans la Syrie moderne

                                                                                                         

Début de l'Empire d'Assour (au nord de la Babylonie)

                                                                                                          Ziggourat Assour

                                                                        

___________________________________________________________________________

-1792  Hammourabi roi de Babylone

Le plus illustre des rois de Babylone (1792-1750 av. J.-C.). Hammourabi fut a la fois un grand conquérant et un grand administrateur. Il nous est connu gràce à son abondante correspondance diplomatique et administrative. Il a réalisé l'exploit d'unifier sous son sceptre une Mésopotamie profondément divisée depuis près de trois siècles, consacrant la suprématie du royaume de Babylone sur les autres royaumes amorrites et des Amorrites eux-mêmes sur les Akkadiens et les Sumériens. Hammourabi, par un acte qui devait revétir une importance décisive dans l'histoire de la Mésopotamie, fixe sa capitale à Babylone.

                                                                                                         

___________________________________________________________________________

-1785 Egypte IIe période intermédiaire : période de troubles graves, occupation du pays par les Hyksos 

                                                                                                        

___________________________________________________________________________

-1750 Premier royaume Hittite. Apparition de l'usage de l'écriture hiéroglyphique, comparable à celle des Crétois.

                                                                                       

-Chars dans les armées Hittites

                                                                                                          
 

                                 

La Babylonie comprend Akkad Sumer Babylone toujours sous les Ammorites

                            
Hamourabi est en guerre contre plusieurs cités états (Mari Larsa Eshnouna) il gagne . Sous son règne se développent la lexicographie la grammaire les maths la médecine la jurisprudence
L'empire babylonien domine la Mésopotamie.
Après la mort d'Hamourabi l'empire se désagrège sous la pression hittite Mitannienne et Hourrite

                                                                                          

                                                                                                Hamourabi                            

A partir de 1730 av.J.-C, des populations, majoritairement d'origine sémitique, pénètrent pacifiquement en Egypte et s'y installent: ces populations sont appelées Hyksos, de l'Egyptien "heqaou-khasout" signifiant "chefs des pays étrangers".

                                                             

Vers -1700 Apparition de l’écriture syllabique en mer Egée.

LA CRÊTE - Époque palatiale ou des seconds palais. Renaissance de la culture Minoenne

Apogée culturel détruit par un violent tremblement de terre.

Les palais sont reconstruits selon des plans relativement uniformisés.

On constate parallèlement la construction de nombreux centres secondaires ainsi qu'un essor urbain important.

                                                            

-1700  l'Égypte était désorganisée entre la période moyenne et la nouvelle. Des tribus sémitiques (probablement les Amorrites de la Syrie), envahirent l'Égypte du nord grâce à des chariots de guerre novateurs tirés par des chevaux et établirent le royaume des Hyksos à Avaris dans le delta du Nil. Les Hyksos contrôlaient toute la Palestine et des parties du Liban et de la Syrie. Ils furent suivis plus tard par d'autres tribus sémitiques, dont celle du Joseph de la bible, qui entra probablement en Égypte aux environs de 1650 av. JC. Cependant, vers 1550, Atlantide I, de Thèbes au sud, fit la conquête des Hyksos, asservit les Sémites qui restaient en Égypte, assujettit Canan au contrôle égyptien et devint le premier pharaon de la 18e dynastie.

                                                                                    

-Troie VI (environ 1700 - 1300, fin du Bronze Moyen au début du Bronze Tardif) : cette période marque une véritable renaissance de la cité qui atteignit un haut niveau artistique. c'est l'Ilios d'Homère, la ville de Priam aux belles maisons et défendue par de hautes et puissantes murailles, mais qui fut toutefois détruite par un tremblement de terre.

___________________________________________________________________________

-1680   Mort d'Hammourabi

Après une période de troubles de succession, Labarna ou Labarnas ou Tabarna, roi de Kussara, considéré comme le fondateur de l'empire hittite, annexe le Taurus

                                                                               

Sous son règne, il semble que Kussar devint la capitale du royaume. Il s'agit peut-être d'un roi légendaire mais ce nom de Labarna sera accolé ultérieurement comme un titre à celui du roi.

                                                                                                  

Il généralise l'usage du char de guerre apparu au siècle précédent. Le char est une arme puissante pour les Hittites. Il porte un cocher, un attaquant et un défenseur, et non deux hommes comme chez les Egyptiens. Les éléments autochtones sont intégrés sous le règne de son fils, Hattusili 1er vers -1650 -1620, qui a transféré sa capitale à Hattusa, près de l'actuelle ville de Bogazkale en Turquie, détruite précédemment par Anitta. Il mène une politique de conquête vers la Syrie. Il capture les villes situées entre sa capitale et les Portes Ciliciennes et fait édifier des forteresses comme Mersin aux abords du monde syro-mésopotamien. Il investit Alalah, principal port de la région et débouché d'Alep sur la mer, puis prend Urshu et les autres villes alliées d'Alep mais ne réussit pas à prendre cette dernière, capitale du royaume d'Yamkhad. Néanmoins sa frontière atteint la mer Méditerranée. Hattusi organise une campagne dans le sud-ouest, contre Arzawa, un royaume puissant et étendu. Le pouvoir Hurrite en profite pour attaquer au sud-est et annexer des territoires. Aussi, Hattusi, abandonne son attaque sur Arzawa, et réagit immédiatement, mais il passe deux ans à rétablir ses frontières. L'année suivante, la dernière de son règne, il s'oppose aux armées Hurrites soutenues par des troupes d'Alep, au Nord de la Syrie. Il échoue et rentre gravement blessé, pour trouver un successeur qui continue la lutte.

Déçu par ses trois fils, Hattusi adopte finalement son petit-fils Mursili ou Murshilish comme successeur. La première entreprise de Mursili est de venger la mort de son prédécesseur en attaquant Alep, qu'il capture après la mise en déroute des armées Hurrites, au début du 16ème siècle. Allié avec l'Hana, il domine le Syrie du nord. Il entreprend un raid vers la Mésopotamie et pille complètement Babylone en -1594. Il ne peut tenir la ville sous la pression hurrite. Il est assassiné par son beau-frère Hantili qui lui succède. C'est lui qui bâtit la muraille d'enceinte autour de la capitale.

 De 1590 à 1450, dix rois au moins vont se succéder. le royaume hittite est fragilisé par des intrigues permanentes et peut-être par sa croissance trop rapide. C'est vraisemblablement à la présence d'Etats-tampons au sud et à l'est de ses frontières, l'Ourartou et le Mitanni, que le jeune royaume hittite doit alors sa survie face aux conquêtes des Mésopotamiens.

___________________________________________________________________________

-1 650 Installation des Achéens, début de la civilisation mycénienne.  Premières tombes de Mycènes.

                                                                                                       

 

Les Hyksos envahissent l'Egypte (hourrites, sémites)

profitant de la faiblesse du pouvoir égyptien, les Hyksos s'emparent du Nord-Est de l'Egypte et choisissent comme capitale la ville d'Avaris qu'ils fortifient et arment fortement. De là, ils partent à la conquête de la moitié nord du pays ( avec une arme inconnue des égyptiens: le char tiré par des chevaux), sans rencontrer de grande résistance.
Chars dans les armées Hyksos et Égyptiennes
                                                                                  

De -1650 à -1200 l’empire Hittite situé dans l’actuelle Turquie est une puissance égale à l’Égypte.

___________________________________________________________________________

-1640  Début de l'ancien empire Hittite

                                       

 

Explosion du volcan de Santorin créant un Tsunami ravageur

L'ile a la forme d'un volcan de 900 mètres d'altitude. Des habitats humains existent à Akrotiri et sur le site de l'antique Théra.

après des avertissements ayant fait fuir les habitants de l'île, le volcan Santorin explose et disparaît en grande partie à la suite de trois ou quatre grandes phases éruptives.

Cette éruption de type plinienne (en référence à Pline le Jeune qui décrivit dans deux lettres fameuses l'éruption du Vésuve, en 79 apr. J.-C.) créa un panache de cendres qui monta à près de 30 km d'altitude dans la zone de la stratosphère. Ces cendres ont du obscurcir le ciel dans un immense périmètre et sont retombées partout dans le monde.

Cet effondrement créa une caldeira (non donné pour désigner un immense cratère d'effondrement) et qui explique la disposition circulaire (anneau incomplet de 8 km de diamètre et de 85 km2) des îles de Théra et de Thérasia qui sont les vestiges de l'île avant cette éruption.

Cette explosion et l'effondrement du volcan provoquèrent un gigantesque raz-de-marée qui ravagea l'ensemble des côtes de la Méditerranée causant certainement de nombreux dégâts aux cités installées sur les bords de la mer Méditerranée.
Les cités toutes proches de la civilisation Minoenne en Crète furent certainement affectées par ce raz de marée. Mais l'effondrement de la Crète minoenne, vers 1400 av JC, ne serait pas directement liè au cataclysme

Certains phénomènes étonnants relatés dans la Bible comme : l'ouverture de la mer Rouge puis l'engloutissement de l'armée du Pharaon et certaines des plaies d'Égypte (obscurcissement du ciel, famine) seraient à mettre en relation avec cette éruption. Le mythe de l'Atlantide, popularisé par Platon pourrait aussi être issu de cette éruption.

 

                                                 

                                

Santorin est un petit archipel d’îles volcaniques situé dans la mer Égée à 75 km au sud-est de la Grèce continentale, Santorin est aussi connue sous le nom de son île principale, Théra.

 l'éruption provoqua un important raz-de-marée qui dévasta la cote nord de la Crète distante de 70 km et qui détruisit certainement une grande partie de la flotte minoenne.

___________________________________________________________________________

-1 600 Helladique récent (Mycénien ancien).

Début de l'âge du bronze en Europe de l’Ouest. Stonehenge

                

En Grèce période néo palatiale (jusqu'en -1 400).

Début de la Grèce Mycénienne : Grèce des légendes et des rois

___________________________________________________________________________

-1595 Raid des hittites de Moursouli 1° sur Babylone

                                           

 Vers -1595, un raid du roi des Hittites, Mursili 1er, surprend Samsouditana et anéantit la dynastie amorrite. De nombreux guerriers sont morts, les femmes et les enfants emportés en esclavage. Le pays est dans un état tel qu'une dynastie kassite (originaire des montagnes du Zagros central) s'installe à Babylone et y règne pendant 4 siècles.

                                                                  

Fin de la première dynastie babylonienne. Après Hammourabi, l'Empire Babylonien commence à s'effondrer et les Hittites envahissent Babylone mais cette dernière tombe sous les mains des Kassites qui vont alors dominer la Mésopotamie. les Kassites  introduisent la féodalité revitalisent l'agriculture le commerce les techniques et les arts. Ils y introduisent le cheval. La rivalité est vive avec les Assyriens qui se libèrent de la tutelle babylonienne au 14 ème siècle.
Babylone connaît alors une nouvelle prospérité durant environ 400 ans.

                                                                     kassite Ziggourat  

 

                       

                                                    

___________________________________________________________________________

-1570  Début du Nouvel Empire d'Egypte
 période la plus prospère de toute l'histoire égyptienne ; elle se caractérise par un renouveau culturel et artistique dont l'apogée est atteinte avec les XVIIIe dynastie et XIXe dynasties ; c'est l'époque des Thoutmôsis, des Amenhotep (en grec : Aménophis) et des Ramessides (dont Ramsès II)

Le Nouvel Empire couvre une période allant des environs de environ 1500 à 1000 avant notre ère et est formé de trois dynasties
XVIIIe dynastie (1552 à 1292 avant notre ère) ;
XIXe dynastie (1292 à 1186 avant notre ère) ;
XXe dynastie (1186 à 1069 avant notre ère) ;

___________________________________________________________________________

-1550  Première trace de marine militaire Égyptienne
___________________________________________________________________________

-1531  Les Hittites pillent Babylone

___________________________________________________________________________

-1525, Telepinu devient roi hittite.

Les archives de son règne sont mentionnées dans le Rescrit de Telepinu. Lorsqu'il monte sur le trône, son royaume est réduit à l'Anatolie centrale. Il réussit à consolider ses positions puis à avancer vers la Syrie du Nord. Il remporte plusieurs victoires dans l'Anti-Taurus et conclut une alliance avec le prince du Kizzuwadna, nouvelle puissance établie en Cilicie par une dynastie hurrite ou indo-européenne. Il  fait rédiger un code de lois comprenant de strictes règles de succession. Après son règne, l'empire s'effondre dans une période d'obscurité qui couvre tout le proche orient jusqu'en -1450. De nombreux territoires passent sous la domination des Hourrites, qui fondent le Royaume du Mitanni, à l'est des Hittites

___________________________________________________________________________

-1501 Hatchepsout pharaon d'Egypte

___________________________________________________________________________

-1 500 Installation de civilisation proto-celtes en Gaule.

En Allemagne du Sud et de l’Ouest, ainsi que dans la Gaule du Nord-Est, apparaît la civilisation protoceltique du bronze moyen. Entre 1500 et 1200 avant J.-C., les Proto-celtes essaiment vers le centre et le sud-ouest de la Gaule.

Les Italiotes pénètrent dans la péninsule italienne.

 

Construction du Palais de Cnossos (labyrinthe)

                                       
              Les Crétois utilisent le linéaire A

                                     
              Premiers colons grecs en Crête
              Les colons grecs utilisent le linéaire B

                                      
              Migration d'hébreux vers l'Egypte ?? (lies aux Araméens)Etablissement des tribus israélites.

 

Les Hittites sont les premiers à marteler le fer à chaud,. Ils en gardent le secret pendant au moins 3 siècles.

-1500 à -1000 Assyriens premier empire Etat puissant mais submergé par les invasions araméennes

                  

Le Proche Orient vers 1500 av. J.C


-1500 Indes c’est l’invasion des Ariens et l’âge du fer. On exploite le fer météoritique et les gisements souterrains. C’est de ce temps que datent les textes sacrés du Véda attribués à Rama, le Brahmanisme attribué à Khrisna, et le système des castes.

 Ecriture pictographique et tissage de la soie en Inde. ___________________________________________________________________________

-1480  Mort d'Hatchepsout    Thouthmosis III pharaon
           L'Egypte conquiert la Phénicie et la Palestine Temple de Karnak en Egypte.

Tudhaliya,  malgré une invasion des barbares Gasgas, assure une brève restauration du royaume hittite. Il est considéré comme le fondateur du Nouvel Empire, il se heurte au Mitanni et il en détache le Kizzuwadna.

___________________________________________________________________________
-1471, le roi Hittite Zidardas ou Zidanta II paie tribut au Pharaon Touthmosis III, en échange d'ajustements de frontières.

___________________________________________________________________________

-1 450 Destruction de nombreux palais Crétois. et occupation de l’île par les colons mycéniens

Apogée de l'empire Hittite. L'empire Hittite rivalise alors avec celui de l'Egypte. Apogée de l'architecture militaire.

Tudhaliya II, roi hittite vers - 1450, il vainc à la fois Alep et le Mitanni. Il se tourne alors vers l'Ouest et entreprend une campagne contre l'Arzawa et le Seha, il atteint la mer Egée

 Au nord-ouest, il est probable qu'il démantèle la confédération qui sous le nom d'Assuwa regroupe tous les petits Etats, (Lybie)  mais il ne parvient cependant pas à s'assurer le contrôle de la route du nord-ouest qui assurait l'approvisionnement en étain, en direction des mines de l'Europe centrale.
Il dirige à l'est une campagne contre l'Azzi et Hayasa. Son règne est suivi d'une période catastrophique : les ennemis attaquent de tous les côtés à la fois et Hattusa est anéantie et brûlée.

Le Nouvel Empire entretient des relations amicales avec le pharaon Thoutmosis IV (-1425 -1417) avant un épisode de déclin dû aux troubles politiques.

 

 

-1450 Début du royaume du Mitanni

Mitanni (ou Mittani et dans les textes assyriens Hanigalbat et Khanigalbat) était un royaume au nord de la Syrie actuelle. Le nom fut utilisé plus tard pour désigner la région entre les rivières Khabur et Euphrate à l’époque néo-assyrienne. Mitanni était un état féodal dirigé par une noblesse d’origine guerrière. La population était composée de Hourrites (indigène) et d’Amurru (peuple parlant l'Amorrite).
 

___________________________________________________________________________

-1448   Egypte Mort de Thouthmosis III

                                             

___________________________________________________________________________

-1447 Moïse mène la troupe hors d'Égypte.

                                    
___________________________________________________________________________

-1425   Destruction du palais de Cnossos
__________________________________________

                                  

 _________________________________

-1413   Amenophis III pharaon

                                  


___________________________________________________________________________

-1407 Josué envahit Canaan avec les Israélites.

 

___________________________________________________________________________

vers -1400 :  Temple de Louxor.

                                                

Moyen Empire Assyrien. Nouvel Empire Hittite.

___________________________________________________________________________

-1380 à -1340 Suppilouliouma plus grand souverain Hittite. Ougarit tombe sous domination hittite  Début du Nouvel Empire Hittite

                                                                     

Retour en force de l'empire Hittite  avec Suppiluliuma I qui repousse une nouvelle invasion des Gasgas, reconstruit Hattusa, signe un traité avec le Pharaon Amenophis III et reprend l'expansion vers la Mésopotamie et la Syrie.

Son objectif est de rompre l'alliance entre l'Egypte et le Mitanni. Il profite des troubles dynastiques dans ce pays et de la crise religieuse en Egypte (Akhénaton); pour piller la capitale mitanienne Wassugani et installer un vassal, Sattiwaza, gouverneur de la partie occidentale du Mitanni, et ainsi créer un état tampon avec le royaume expansionniste d'Assyrie. Il domine l'Ourartou et capture les villes du nord de la Syrie : Alep, Amurru et Karkemish ainsi que Damas.

Non seulement Souppilouliouma impose son autorité en Asie Mineure, mais encore, par la destruction du royaume du Mitanni et la conquête de la Syrie du Nord, il place sous sa protection les peuples syrien, hourrite, anatolien, faisant de son Empire une des grandes puissances du moment.

___________________________________________________________________________

-1377  Mort d'Amenophis III 

                                       

      Akhenaton pharaon

                                                                                             
___________________________________________________________________________

-1375  Début du Moyen Empire Assyrien
Quelques rois surent s'imposer pour redonner à l'Assyrie une certaine indépendance et entreprirent après quoi d'empiéter sur les empires voisins

___________________________________________________________________________

 

                                                                                           

-1370  le 10e pharaon de la 18e dynastie, Amenhotep IV changea son nom pour celui de Ankhenaton,

abandonna les anciens dieux, déménagea sa capitale à Amama, à mi-chemin vers Memphis, pour s'éloigner de la classe corrompue des prêtres de Thèbes et imposa un nouveau culte monothéiste au dieu soleil Aton.

Après la mort du fils Tutankhaton qu'il eut de sa femme Nefertiti, la classe des prêtres rétablit les anciens dieux mais le monothéisme avait atteint le nord où Moïse et les esclaves sémites qui deviendraient plus tard les Hébreux, auraient pu l'adopter. (Il est possible que l'adoption du monothéisme par ces esclaves sémites ait été antidatée pour la rattacher aux figures légendaires d'Abraham et des Patriarches, de la même façon que l'appellation de "Hébreu" leur fut attribuée malgré le fait que la langue du même nom ne vit le jour que sept siècles plus tard!)

___________________________________________________________________________

-1360, l'extension maximale de l'empire Hittite porte les frontières des Monts Zagros à l'Est, à travers l'Assyrie, jusqu'à la Méditerranée à l'Ouest, où la cité d'Ougarit est son alliée. Il faut 3 guerres syriennes pour constituer un glacis sur la côte méditerranéenne. La Syrie du Nord devient un protectorat Hittite, la Palestine est conquise jusqu'à Jérusalem, et la ville d'Emar est renforcée par une citadelle conséquente pour faire face aux menaces assyriennes.

La puissance hittite rivalise avec celle de l'Egypte, de l'Assyrie et de Babylone.

Le roi a la surprise de voir la reine d'Egypte lui demander un fils pour époux.

 Il s'agit probablement d'Ankhensep-Amon, la veuve de Tout-Ankh-Amon.

                                                               Tout-Ankh-Amon

 

Méfiant, Suppiluliuma envoie néanmoins Zannanza qui est tué sur le chemin.

___________________________________________________________________________

-1358    Mort d'Akhenaton

                                             
___________________________________________________________________________

-1350   Les hébreux d'Egypte sont asservis
Fin du royaume du Mitanni qui est détruit par les Hittites

                          

Vers 1350, le Royaume d'Assyrie, avec Assuraballit Ier, s'affirme et doit lutter contre Babylone pour l'hégémonie de la région.

Ces velléités d'expansion sont stoppées un temps par les tribus Araméennes venues de Syrie et Chaldéennes qui envahissent Babylone.

                                      

___________________________________________________________________________

-1310 Les Hittites subissent une défaite face à l'armée du pharaon Séthi Ier

                                                         

Muwatalli, roi hittite (1306-1294 av. J.-C.) connaît la destruction d'Hattusa par les Gasgas.

         

 Le danger imminent dont l'Egypte le menace, le contraint à déplacer sa capitale vers le Sud à Tarhuntassa, peut-être non loin de la ville moderne de Karaman. Une rapide campagne est nécessaire pour s'assurer de la loyauté de l'incertaine Arzawa et du roi Piyamaradu. Lorsqu'il faut faire front à l'attaque de Ramsès II, les états de l'ouest fournissent d'importants contingents à l'armée hittite. Le choc décisif a lieu à Kadesh, vers -1290. Aucune des deux puissances ne l'emporte.

                              

Urhi-Teshub, fils de Muwatalli, lui succède sous le nom de Mursili III mais il passe la majeure partie de son court règne à combattre son oncle Hattusili III.

Les Etats d'Anatolie occidentale se divisent entre les deux partisans.

En 1287, il est déposé et exilé par Hattusili III, frère de Muwatalli. L'imminence du danger assyrien sur l'Euphrate réunit Hattusili et Ramsès II qui concluent une alliance temporaire: un traité vers -1284, confirme le contrôle hittite sur le Nord de la Syrie où les Egyptiens renoncent à leurs revendications.

Hattusili prépare le mariage de sa fille avec Ramsès II et leur rencontre au sommet en Palestine.

Il reconstruit Hattusa la capitale de l'empire hittite, dont les temples et les archives ont été brûlés par les Gasgas.

___________________________________________________________________________

vers -1300 : Règne de Sethi et Ramsès en Egypte. Temple d’Abou Simbel. 
-1300 La puissance des hittites rivalise avec celle de l'Egypte. Ils ont introduit le travail du fer (épées, mors, passe guides et excellaient à cheval leurs chars ont semé la terreur

Arrivée des araméens des hébreux et des philistins la Phénicie se réduit à une bande côtière

Bataille de Qadesh  Royaume d'Ourartou primitif (Anatolie)
 

Les hittites livrent une rude bataille à Qadesh ( Syrie ancienne ) contre Ramsès II. Le pharaon faillit perdre la vie au cous de la bataille. Ramsès épouse une princesse hittite

-Troie VIIa (environ 1300 - 1200, Bronze Tardif) : les anciens matériaux furent réutilisés pour remettre en état les maisons et les murailles de la cité dont la population s'accrut considérablement. Mais vers 1200, Ilios fut détruite par une guerre qui concorde avec la Guerre de Troie décrite par Homère dans l'Iliade. Cependant, l'on pense que les Achéens n'auraient peut-être obtenu la victoire qu'après que la ville eut été détruite par un séisme, et ils auraient élevé une statue de cheval en témoignage de leur gratitude pour l'aide efficace de Poseidon, le dieu qui faisait trembler la terre. Cet évènement aurait alors nourrit l'imagination poétique d'Homère.

___________________________________________________________________________

-1290 Le roi assyrien Salmanasar I (vers -1290-1260) fait trois campagnes dans la région de Diarbékir. Il vainc une coalition unissant l'ancien Mitanni, les Hittites et les Araméens et impose sa domination jusqu'à Karkemish.


Tudhaliya IV succède à son père Hattusili III en -1265. Son armée est battue par celle de l'Assyrien Tukulti Ninurta 1er à la bataille de Nihrya, à l'Est de l'Euphrate. Le contrôle par les Assyriens, des mines de cuivre d'Isuwa, à l'Est de l'empire hittite, le pousse à envahir, avec l'aide des Syriens, Chypre, où l'empire peut s'approvisionner. Face aux invasions assyriennes du Diarbékir et de l'Alzi, le souverain hittite décrète, avec son allié Sausgamuwa, roi d'Amurru, le blocus économique. Le conflit n'éclate pas, chacun est occupé ailleurs. Tudhaliya IV doit faire d'importantes concessions à Kurunta, roi du Tarhuntassa qui s'attribue le titre de souverain d'Hattusa.

Fin du XIIè siècle, Suppiluliumas II, dernier souverain de l'empire hittite, ne parvient pas à enrayer sa chute malgré quelques succès militaires (il parvient à arrêter les Assyriens sur l'Euphrate) et le soutien alimentaire de l'Egypte. L'empire se transforme en un état quasi féodal, où une caste de guerriers reçoit du roi de vastes domaines qui deviennent rapidement des fiefs indépendants. L'empire est emporté par les Peuples de la Mer, appuyés par les Gasgas, les Phrygiens occupant le centre, la boucle de l'Halys. Cet âge sombre qui suit la destruction de l'empire Hittite couvre toute la région. Les sites principaux de l'Anatolie centrale sont délaissés.

___________________________________________________________________________

-1274 Les Louka ou Lukkas, qui donneront la Lycie. Les Hittites du IIe millénaire av. J.-C. mentionnent un peuple inconnu, sur le rebord ouest de leur empire, près de la mer Egée, appelés les Lukkas. Le dernier roi hittite fait chez eux une campagne militaire au cours de laquelle il se rend à Ptara, Amna, Tlawa, Winawanda. Ces noms de lieux correspondent à plusieurs villes lyciennes bien connues: Patara, Arnna (plus connue sous son nom grec: Xanthe), Tlos, Oinoanda. Les lukkas furent probablement vassaux des Hittites car en 1274 avant JC ils luttèrent à leur côté à la bataille de Qadesh, bataille où les Hittites combattirent l'Égypte de Ramsès II et ses mercenaires Shardanes. Moins d'un siècle plus tard les lukkas et shardanes se retourneront contre leurs anciens maîtres. Des Lukkas, nous ne connaissons que leur nom, car les fouilles n'ont trouvé aucune trace matérielle de leur existence. On suppose que quelques-uns sont partis vers l'ouest puisque l'on retrouvera le même nom pour le dieu de l'orage, Tarchunt, chez les Hittites, chez les successeurs locaux des Lukkas et chez les Étrusques Cinq cents ans plus tard, apparaît le peuple des Lyciens, dont le nom est certainement hérité de leurs lointains ancêtres du IIe millénaire. Selon Homère, les Lyciens furent alliés des Troyens pendant la fameuse guerre de Troie. Selon Hérodote, les Lyciens sont venus de Crète, menés par Sarpédon, et que dans leur propre langue ils se donnaient le nom de Termiles. Leurs tombes en forme de bateau renversé rappellerait ainsi leur origine d'outre-mer. L'étude de la langue lycienne montre que c'est une langue anatolienne, donc continentale, apparentée au hittite, langue dans laquelle le nom lycien se dit effectivement Trmmil. Certains ont rapprochés les Lukkas des peuples ligures. Leur nom peut être rapproché de la racine indo-européenne 'Leuco' qui signifie les brillants ou les fulgurants, de luk (blanc), qui donnera également son nom à la tribu gauloise des Leuques. A moins qu'on ne le rapproche de l'indo-européen WLKo, les loups, qui donna Luko chez les grecs, Lupus chez les latins, Volk chez les Slaves et Wolf chez les germains.

___________________________________________________________________________

-1 250 Guerre de Troie.

                             

Destruction de Troie VIIa (a) Migration Egéenne des Doriens.

Moise : Migration des Hébreux d'Egypte vers Israël

Autour de 1250 av. JC, durant le règne de Ramsès II, les esclaves captifs "hébreux" réussirent à s'évader de l'Égypte sous la direction de Moïse. Ce doit être autour de cette période qu'ils se mirent à parler l'hébreu. Soit qu'ils aient formé cette langue eux-mêmes à partir du phénicien, ce qui impliquerait que le Joseph de la bible et sa tribu étaient Phéniciens, soit que les esclaves en fuite l'aient apprise des autres tribus nomades qui se joignirent à eux pour conquérir la terre de Canan Leur invasion fut opposée par les Philistins au sud-ouest, par les Cananéens et les Amorrites au centre et par les Phéniciens et les Araméens au nord,
aucune trace de migration des Hébreux ou de tout autre peuple n’a été trouvée pour la période supposée de l'Exode.
D’autre part, on connait bien maintenant, pour l’Égypte, cette période supposée de l'Exode, 1300 av. JC, car l'administration égyptienne était alors très développée: on dispose donc de nombreuses traces écrites.
L’archéologue israélien Israël Finkelstein et l’historien Neil Asher Silberman notent :
"Il est impossible d'imaginer la fuite hors d’Égypte de 600 000 esclaves hébreux qui auraient franchi des frontières alors puissamment gardées et traversé le désert jusqu'en Canaan malgré la présence des troupes égyptiennes. Toutes les explorations archéologiques le prouvent, y compris dans la région la plus proche du mont Sinaï, lieu supposé de la révélation de Dieu à Moïse et des Dix Commandements."
Et ils concluent :
"Les sites mentionnés dans l’Exode ont bien existé. Certains étaient connus et furent apparemment occupés, mais bien après l’époque présumée de l’Exode, bien après l’émergence du royaume de Juda, quand les textes du récit biblique furent composés pour la première fois."
De plus, depuis les fouilles de 1990 en Cisjordanie, les données archéologiques sur les premiers Israélites montrent sans ambiguïté qu’il s’agit de Cananéens qui s’installent sur les hautes terres à partir de -1200 et se développent progressivement, sans apport extérieur provenant d'un éventuel exode. En Égypte, si l’on a effectivement les traces de travailleurs sémites à l'époque supposée de l'Exode, ce ne sont pas des Hébreux et la première trace archéologique d’une communauté juive est beaucoup plus tardive: elle se situe dans l’île d’Éléphantine sous la domination Perse (voir -410).

Les données archéologiques actuelles montrent donc que l'Exode doit être considéré comme n'ayant pas de réalité historique.
 

___________________________________________________________________________

-1234   Meneptah pharaon

 Première apparition du nom Israël 

                                                 

___________________________________________________________________________

 -1231 Le successeur de Ramses II, Merneptah est victorieux des Libyens et de forts contingents de Peuples de la Mer, originaires de la mer Egée, accompagnés de leurs familles et de leurs biens. Parmi ces derniers sont mentionnés les Shardanes, cette fois ci ennemis du pharaon et les ÉTRUSQUE (Aqayawasha ou Atlantide) qui sont probablement des Achéens. Ils sont venus avec leur flotte pour s'installer dans ce pays. Leurs pertes selon les Égyptiens sont d'environ 10 000 tués et prisonniers. Le Pharaon fournit des céréales au souverain Hittite pour consolider sa frontière Nord.

           Les Peuples de la Mer attaquent l'Egypte

-Les Aqayawasha / Atlantide ou encore Ouashasha qui donnèrent les Achéens, furent contraints à quitter la grève mycénienne, qu'ils avaient fondées, sous la poussée des peuples Doriens venus du nord. Un très vieux nom Akhaiwia désignait à l'époque mycénienne toute la Grèce. Certains rapprochent également l'ethnonyme Ouashasha du nom de la ville d'Assèssos en Ionie centrale. Les Ouashasha sont en tout cas un peuple de la famille indo-européenne Grec. Les annales hittites des XIVe et XIIIe siècles emploient une forme Atlantide pour désigner ceux d'entre eux qui hantaient l'ouest et le sud de l'Asie Mineure. C'est eux qui combattirent contre la ville de troie. Il est probable que cette guerre entre achéens et troyens permis aux achéens d'acquirent de nouveaux vassaux... les Troyens ou Touroushas autre peuple de la mer. Allié au Libyens, ils combattirent contre le Pharaon Meneptah vers 1275 avant J-c.
                                                       navire des peuples de la mer

 

La grande période de sécheresse qui frappe le bassin méditerranéen oriental, pousse les populations à l'assaut de terres fertiles et en particulier vers l'Egypte, favorisée par les crues du Nil.  A la fin du 13ème siècle, l'invasion d'un autre des Peuples de la Mer, les Moushkis, venus de Phrygie, anéantit l'empire Hittite déclinant ainsi que le royaume d'Ougarit et menace une autre puissance en devenir : l'Assyrie.. Vers - 1200, "les Rois du Pays de la Mer" prennent Babylone. Outre les attaques directes, les Assyriens subissent un léger déclin du à la disparition des débouchés économiques.

un vent de panique balaye les civilisations de la méditerranéen. Les "peuples de la mer", comme les appelle les égyptiens (Pélasges pour les grecs), envahissent et détruisent tout sur leur passage. De nombreuses villes de Crète, de Chypre et du proche-orient sont détruites. La Grèce mycénienne, l'empire Hittite et de nombreuses principautés disparaissent également. Seul l'Égypte résistera grâce à ses vassaux syriens qui ont pris le temps d'informer Ramsès III de la tactique de guerre de ces "barbares". Pour attaquer ces peuples arrivaient en masse par tous les fronts. Attaquant par la mer et dans le même temps par les terres. Ils sont mentionnés une première fois vers 1228 sous le règne du pharaon Mineptah

                                                    mouvement des peuples de la mer

Ils attaquèrent les hittites en provenant de l'Ouest et d'après leur poterie et leur armement il semblerait qu'ils aient vécus un long moment aux contacts des grecques. Ils seraient originaires pour certains du sud de la Russie, pour d'autres d'Anatolie occidentale et auraient été poussés à trouver de nouveaux territoires suite à une période de perturbations climatiques. Ces peuples de la mer résulteraient de la coalition de diverses tribus pour la plupart d'origines indo-européennes.
___________________________________________________________________________

-1 200 Apogée de l’age du bronze en Europe Centrale et du Nord et Début de l'âge du fer.

Vers 1200 ont lieu les premières invasions, dites des " champs d’urnes ", qui se déroulent par vagues successives jusque vers 800 avant J.-C. Les Proto-celtes sont amenés à coloniser une grande partie de la Gaule et de l’Espagne.

 

Cuirasses de bronze

Les premières cuirasses grecques semblent avoir été faites de cuir épais, ou de tissu de lin matelassé, recouvrant peut être une armure d'écailles de bronze isolée ainsi de la chaleur du soleil. Si la composition de ces armures nous est inconnue, sa forme, est elle parfaitement maîtrisée grâce aux nombreuses sculptures d'époque. La voici vue du coté extérieur.

                                                          

Les casques et les boucliers, eux, furent très rapidement intégralement en bronze. De plus les cités états grecques désirant que tous leurs citoyens guerriers atteignent un niveau similaire d'équipement, un vrai système de travail en série fut mis en place. Des formes de marbre étaient utilisées pour modeler les plaques de tôle de bronze aux dimensions et cotes exactes spécifiées. On appliquait la feuille de bronze sur le moule en bosse, on martelait pour donner la forme, et le tour était joué.


Fin du Nouvel Empire Hittite sous les coups des Peuples de la Mer
Union des 12 tribus Israël
Installation des Peuples de la mer en Philistin/Palestine

Époque du trésor de Priam

Il se compose d'un grand nombre de vases, de coupes, de chaudrons en or, en argent et en bronze, de pointes de lances, de haches en cuivre et surtout de magnifiques bijoux. Ils étaient rassemblés dans un grand vase en argent contenant deux diadèmes en or, un bandeau en or, soixante boucles d'oreilles en or, 8 750 bagues, prismes et boutons, six bracelets et deux gobelets en or.

                                     


L'Assyrie évita la destruction lors de la catastrophe de 1200 av. J.-C., probablement parce que, contrairement aux royaumes plus anciens, elle avait déjà modernisé ses armes et ses tactiques militaires.

Début des migrations des peuples grecs('invasion dorienne) entraînant une crise de la civilisation mycénienne.

C'est le début du Moyen-Âge grec

Les Doriens envahissent la Thessalie,  le Péloponnèse, la Crète, les Cyclades et colonisent le Sud Ouest de l'Asie Mineure société guerrière dont Sparte a gardé beaucoup de traces

Ils chassent les Ioniens qui s'installent en Ionie  partie centrale de la région côtière de l'Asie Mineure

Vers 1100 av. J.C., les Achéens, refoulés par les Doriens qui ont envahi la Thessalie, le Péloponnèse, la Crète et les Cyclades, sont contraints à fuir et s’installent sur la côte égéenne de l’ Asie Mineure. La colonisation débute avec les Éoliens, surtout agriculteurs, qui s'installent au nord de la région égéenne fondant des cités parmi lesquelles Lesbos, Pitane, Elea, Gryneion, Kyme, Aigai, Larisa, Smyrne. Une nouvelle vague, les Ioniens et les Achéens, s'installent dans le centre de la région égéenne qui devient le refuge des lettres et des arts que les guerriers Doriens ont bannis de la péninsule grecque. Puis ces mêmes Doriens arrivent, pourchassant ceux qu’ ils viennent d’ expulser, et s'installent dans le sud de la région égéenne fondant Cnide et Halicarnasse, Lindos Lalysos et Camiros à Rhodes, l'île de Cos.

                                                   

-Troie VIIb1, VIIb2, VIIb3 (environ 1200 - 1000, Age du Fer Ancien) : la culture indigène se poursuivit jusqu'à la période VIIb2 qui présente un changement de civilisation. Un nouveau type de poterie, qu'on ne trouvait que dans les Balkans, apparaît.

___________________________________________________________________________

-1197  Ramsès III pharaon  Les Peuples de la Mer attaquent l'Egypte
le pharaon Ramsès III célèbre sa victoire sur les envahisseurs, une victoire décisive, qu'il a remportée à la fois sur terre et sur mer, vers 1190. On peut en déduire que ces envahisseurs déferlèrent ainsi en deux vagues à moins de trente ans d'intervalle.

Ramsès III est conscient du risque et il profite de ce temps passé à détruire l'empire hittite pour mobiliser tout ce dont il dispose. Il fait fortifier la frontière syrienne et pratique la tactique de la terre brûlée. Il mobilise largement, un homme sur dix devient soldat ! Il rassemble tout ce qui peut flotter : les bateaux de commerce sont équipés en navires de guerre, pour défendre les derniers ports qu'il contrôle.
L'assaut se déroule sur deux fronts :
Les peuples coalisés font irruption en Syrie et sont anéantis par l'armée égyptienne commandée par le pharaon. Les familles des envahisseurs sont capturées.
L'attaque navale vise le Delta. C'est la première bataille navale connue. La flotte égyptienne est accompagnée d'un grand nombre de barques qui font barrage. Sur les ponts, les archers abattent les marins ennemis. Les navires assaillants sont ensuite pris par des grappins et coulés. La flotte ennemie est prise d'un côté par la flotte égyptienne et de l'autre par l'armée revenue de la bataille. Elle est écrasée et les soldats qui accostent sont tués ou pris.

Ramsès III put les arrêter de justesse. Pour les stabiliser, l'Égypte les laissa s'implanter pour certains à la frontière Est soit au sud du Levant, comme les Poulastis qui donnèrent les Philistins (=Palestiniens), pour les autres à la frontière Ouest, ceux qui donneront les libous 'blancs'. Ils continuèrent alors encore un temps et à petite échelle leur piraterie puis finiront par être assimilés par les peuples autochtones plus nombreux. Les égyptiens installèrent donc les 'vaincus' capturés à ces frontières pour leurs servir de tampon contre d'autres menaces. Cette technique des régions tampons qui consiste à installer à ses frontières d'anciens ennemis vaincus se verra plus tard chez les romains qui installèrent divers groupes germaniques à ses frontières, du nord de la gaule, les plus exposées.

"Ceux qui ont violé mes frontières ne moissonneront plus la terre : le temps de leur âme est mesuré pour l'éternité..." RAMSÈS III

                                                                   

L'Egypte ne sera plus attaquée par les Peuples de la Mer. Ceux ci, chassés du pays des pharaons, vont repartir vers d'autres terres. Les Peleset sont installés par Ramses III sur la côte d'une région qui va porter leur nom, la Palestine. Devenus les Philistins, indépendants, ils fonderont le Pentapole: Gaza, Ascalon, Ashod, Gath et Ekron. Les Sheklesh deviennent les Sicules et s'établissent en Sicile et en Italie, Les Sherden font de même en Sardaigne. Et peut-être sont ils à l'origine de la civilisation Torréenne en Corse ?

___________________________________________________________________________

En 1191 av. JC, la marine égyptienne est constituée de bateaux bas à 1 rang de rameurs, avec un mat et des archers.

___________________________________________________________________________

-1184  Guerre de Troie (b)
___________________________________________________________________________

-1180 Période dite " obscure ". Décadence puis effondrement de l'empire Hittite. Arrivée des Doriens et des Ioniens en Anatolie. Les derniers Hittites se réfugient aux frontières de la Syrie.

___________________________________________________________________________

-1165   Mort de Ramsès III

___________________________________________________________________________

-1135 Nabuchodonosor I roi de Babylone
___________________________________________________________________________

-1 100 Fin de la civilisation mycénienne.  destruction des palais de Mycènes
Vers 1100 av. J.C., les Achéens, refoulés par les Doriens qui ont envahi la Thessalie, le Péloponnèse, la Crète et les Cyclades, sont contraints à fuir et s’installent sur la côte égéenne de l’ Asie Mineure. La colonisation débute avec les Éoliens, surtout agriculteurs, qui s'installent au nord de la région égéenne fondant des cités parmi lesquelles Lesbos, Pitane, Elea, Gryneion, Kyme, ÉTRUSQUE, Larisa, Smyrne. Une nouvelle vague, les Ioniens et les Achéens, s'installent dans le centre de la région égéenne qui devient le refuge des lettres et des arts que les guerriers Doriens ont bannis de la péninsule grecque. Puis ces mêmes Doriens arrivent, pourchassant ceux qu’ ils viennent d’ expulser, et s'installent dans le sud de la région égéenne fondant Cnide et Halicarnasse, Lindos Lalysos et Camiros à Rhodes, l'île de Cos.


___________________________________________________________________________

-1080 Egypte IIIe période intermédiaire : période de guerre civile, les rois-prêtres, domination libyenne puis éthiopienne (royaume de Koush), invasion assyrienne 

___________________________________________________________________________

-1076   La première période de gloire de l'Assyrie dura trois cents ans.

Elle atteint son apogée sous le règne de Tiglatpiléser Ier, qui mène chaque année de sanglantes campagnes de conquête. En 1076 av. J.-C., il arrêtait sa progression vers l'ouest sur les rives de la Méditerranée.

___________________________________________________________________________

-1 050 Début du peuplement grec des côtes de l'Asie mineure et des îles voisines.

 ___________________________________________________________________________

-1047  Fin du Moyen Empire Assyrien

___________________________________________________________________________

-1021 Saül devient le premier roi de Judée/Israël. ___________________________________________________________________________

-1011 David devient roi. 971 Salomon commence son règne.
___________________________________________________________________________

-1006    David roi d'Israël

 les 12 tribus confédérées du peuple hébreux "choisi par Dieu", réunies pour former une monarchie sous leurs rois Saul et David, réussirent à conquérir Jérusalem et la terre que leur dieu Yaveh leur avait promise.

                                                

___________________________________________________________________________

 Vers l’an 1000 avant J.C., l’union de l’ensemble des cité États devient la Phénicie. Jusqu’au 7e siècle, les Phéniciens sont les plus grands commerçants et leurs navires sillonnent la Méditerranée jusqu’à l’Espagne. Par la suite plusieurs problèmes ‘’politiques’’ surviennent et la Phénicie passe d’une domination à une autre.

                                 
Il semble que les Phéniciens, sémites, ont put bénéficier des connaissances en navigation des peuples de la mer et que le vide laissé par la disparition des grandes civilisations maritimes telles que celles des grecques Mycéniens, des Chypriotes et des Crétois, leur a laissé le loisir de se développer et de monopoliser le commerce maritime. D'autre part, l'Égypte qui exerçait un fort pouvoir sur la région du levant à connu, suite aux invasions de ces peuples, un repliement qui laissa les phéniciens maîtres en leur pays. Alors seul, ils purent essaimer dans tout le bassin méditerranéen.

                       

                                      Implantations Phéniciennes (points marrons) et Pélasges (en vert)

-Les Shakalousha/ Shikalayou , qui après s'être en partie fixés au levant, migreront avec les Phéniciens et finiront par se fixer en Sicile dont le nom est dérivé de Shikala. Les Shakalusha proviendraient vraisemblablement de la région de la ville de Sagalassos dans le sud-ouest de l'Anatolie.
-Les Shardana/ Shirdana/ Sherden, furent mercenaires de l'Égypte en 1274 avant JC lors de la bataille de Qadesh qui vit les armées de Ramsès II et du roi hittite Muwatalli s'affronter. Plus tard, après les invasions des peuples de la mer, ils iront s'établir avec les phéniciens en Sardaigne, pays des Shardana. L'ethnonyme Shardana contient la racine 'Dana' que l'on retrouve également dans le nom des 'Denen/Danouna'. Sher/Shar/Shr pourrait signifier princes ou premiers. Les Sherdens seraient les "Premiers des Danounas". Les spécialistes situent leur région d'origine dans les balkans, ils pourraient être apparentés avec les Dardanii. D'ailleurs, les teucres dont les ancêtres tjekker faisaient partie des peuples de la mer, sont une tribu des Dardaniens.

-Les Peleset / Poulasti, futurs Philistins. Vaincus par Ramsès III, ils s'établissent au sud du Levant dans un pays auquel ils donnent le nom de Palestine, mentionné pour la 1ere fois par les Assyrien vers 800 av J-C sous la forme de Palastou. En conflit permanent avec les Hébreux, qui venaient également de se fixer en Judée, ils finiront par être assimilés et seront alors "sémitisés". L'étude de leur nom permet de laissé penser que les Peleset faisaient partis du groupe indo-européen de la Macro famille italique. En effet le radical Palaist- est typique d'une région qui comprend Épire, Grèce et Thrace occidentale. Une inscription antique désigne des deae Palaestinae dans cette région. Le fleuve Styrmôn fut autrefois appelé Palaistinos. Ce radical n'étant pas grec, les spécialistes estiment qu'il doit être soit attribué aux Illyriens, soit attribué à une couche de population qui leur serait antérieur. D'autre part Le suffixe double -st-ino- se rencontre surtout à l'Ouest de la région mentionnée ci-dessus donc en Illyricum mais aussi en Italie du sud, en Sicile, en Istrie et en Vénétie.

-Les Tjekker, sont les ancêtres des Teucres. Ils prirent part à la bataille contre l'Égypte lors de la huitième année de règne de Ramsès III. Une chronique égyptienne parle d'une ville tjekker nommée Dor. Ils auraient vécus sur les côtes orientales d'Anatolie ce qui pourrait les rapprocher des troyens. Leurs casques à plumes semblables à ceux des hoplites grecs, leurs épées courtes et droites, leurs longues lances et leurs boucliers arrondis démontrent des influences culturelles grecs. Selon une légende grecque, les Troyens descendent du héros Teucer qui, parti de Crète, cherchait un lieu où s'établir. En réalité, les Troyens étaient peut-être des Louvites (ou Louites), originaires d'Anatolie et devenus les vassaux des Hittites. Des documents hittites mentionnent Taruisa que les spécialistes ont identifié comme étant Troie.

-Les Libous, avant l'arrivée des Hyksos les égyptiens ne connaissaient qu'un type ethnique de Libou rencontrés dans les tribus des Tjéhénous et des Tjéméhou, à la peau brune et aux longs cheveux noirs. Après l'arrivée des peuples de la mer il semblerait que des Hyksos se soient implantés en Libye pour donner des libous 'blancs' que les égyptiens décrivent comme ayant le teint clair, la chevelure blonde et les yeux bleus. Plus tard, certains groupes des peuples de la mer pactisèrent avec les libous pour attaquer l'Égypte. Certains se sont implantés en Libye. A noter que les descendants des chefs Mechouech, une tribu Libou, donna les pharaons des XXIIe et XXIIIe dynasties.

vers -1000 : Début du travail du Fer en Mésopotamie. Civilisation Olmèque au Mexique (Pyramide de Cuicuilco).Temple de Salomon Jérusalem. Dynastie Chou (Zhu) en Chine.

dynastie chaldéene. -1000 à Sumer -600 en Babylonie qui s'appelle Chaldée. Les chaldéens ruinent l'Assyrie à l'aide des Mèdes

-1000 à -600 second empire Assyrien

fin VIII° siècle av JC les étrusques apparaissent en Toscane

                                    

Les Tourousha qui ont fondés les états étrusques en se mêlant au peuple issue de la culture Villa-nova. Pour Hérodote les étrusques viennent d'Anatolie et auraient émigrés en Italie sous la conduite de Tyrrhénos, peu avant la guerre de Troie. Pour les historiens, les peuples de la mer seraient originaires du sud de la russie. Or au Ier millénaire avant J-C vivait en Crimée les tribus 'Taures'. Tribus qui deviendront vassaux des Scytes au IIeme siècle avant J-c. Le nom Tourousha/Taures peut-il être rapproché de Taron mot indo-européen en rapport avec le Tonnerre qui donna les noms de dieux Taranis chez les gaulois et le Donar/Thor chez les germains? A noter qu'un dieu important des étrusques, que l'on retrouve également chez les Hittites sous le même nom, était Tarchunt... Autre origine possible la racine Thrâ où on retrouve le verbe grec 'thrâssô' qui signifie 'troubler, agiter' et qui aboutit au nom de la région du sud-est de l'Europe, la Thrace, maintenant partagée entre la Grèce, la Bulgarie et la Turquie. Aux yeux des Grecs, les Thraces étaient des gens continuellement agités et turbulents. La Thrace n'a jamais constitué un véritable état organisé. les Grecs y recrutaient des mercenaires et des esclaves. Le préfixe 'Thrâ-' et alors associé au suffixe '-ix' que l'on retrouve dans Phoinix 'Phénicien' et Kilix 'Cilicien'. On peut également noter l'existence de noms de tribus celtes pouvant avoir la même origine étymologique comme les Turones, les Taurins et les Taurisques. On a également une chaîne du Taurus dans le sud de la turquie.

 

-1000  Fin des migrations des peuples grecs 

Écriture phénicienne

L'Europe

La pratique de l'incinération des morts se généralise sur le territoire de la France et en Scandinavie.
Des sites fortifiés (oppidum) se développent sur les collines en Europe occidentale. les sociétés deviennent de plus en plus hiérarchisée, substituant aux structures de l’âge du bronze des chefferies locales qui accumulent des richesses.

.
La métallurgie du fer se développe dans la région de la mer Égée et en Europe centrale.

Cition est la première colonie phénicienne à Chypre.
Les Phocidiens et les Anaximène athéniens fondent Phocée.
Fondation de Théos en Ionie.
Offrandes (figurines de terre cuite) à Olympie.
Fin de la construction des nuraghes en Sardaigne et en Corse, qui avait commencé vers - 1660.
Le cheval est domestiqué en Scandinavie. La culture du seigle et de l’avoine se répand.
Au sud et à l’est de l'Italie, on rencontre plusieurs cultures régionales ou locales comme celles connues dans le Picenum et en Apulie. La plus importante, la culture « des tombes à fosses » (Fossakultur) occupe le versant tyrrhénien de l’Italie du Sud (Calabre, Campanie, Ischia).
Mouvements de peuples :
La civilisation de Golasecca est implantée autour du lac de Côme et du lac Majeur. Elle sera balayée par les Celtes.
Les Vénètes et les Atestins, s'implantent autour d’Este et en Vénétie, sont probablement originaires d’Illyrie. Les Ligures s’établissent en Provence et en Ligurie. Les Iapyges (Dauniens, Peucétiens, Messapiens), originaires d’Illyrie occupent le sud-est de l’Italie (Apulie).
Les Italiotes, indo-européens se fixent en Italie : Latins (Eques, Herniques, Lucaniens, Marses, Picéniens, Sabins, Volsques) et Falisques sur le Tibre, puis Ombriens et Sabelliens dans l’Apennin Toscan, Osques et Samnites dans les Abruzzes.
Les Pictes ou Pictons sont les premiers Celtes, venus de Suisse, à avancer en Gaule jusqu’à l’Espagne et aux îles Britanniques.
Les Goidels, vraisemblablement Celtes s’installent en Irlande d’où ils dominent les mines d’étain de l’archipel. Ils trouvent sur l’île des sociétés organisées d’origine ibère.
Les Cimmériens, d’origine indo-européenne, dominent la Russie méridionale, la Crimée et l’Ukraine (*-1000/-700).
Séparation des Ougriens et formation du peuple magyar dans les parages de l’Oural du Sud, entre la Volga et la Kama (Bachkirie).
Arrivée de tribus finno-ougriennes venant de l’Oural sur les rivages de la mer Baltique.

 

                                                          Les Phrygiens

___________________________________________________________________________

-966 Salomon roi Israël

                                           

                                        Salomon                   Hiram roi de Tyre      Ouvriers de Tyre

Salomon, le fils de David, fit construire un grand temple selon le modèle phénicien pour le culte à Yaveh par des artisans experts envoyés par le roi de Tyre.

Il fit construire aussi de plus petits temples pour les dieux païens de ses femmes secondaires. Cependant cette ouverture d'esprit ne dura pas et des frictions se développèrent bientôt entre les 12 tribus d'Hébreux qui menèrent, en 930 av. JC, à leur division entre 10 d'entre elles qui s'unirent au royaume d'Israël avec Samara comme capitale au nord et les 2 autres formant le royaume de Judah autour de Jérusalem au sud.

___________________________________________________________________________

 

___________________________________________________________________________

-931 Salomon meurt et le royaume est divisé.

                              

                   Après la mort de Salomon, séparation du pays en 2 états royaumes (Israël au nord et Juda au sud) ; rivalités, affaiblissement, destruction (Israël par l'assyrien Sargon en - 721, Juda par le babylonien  Nabuchodonosor en - 586 et déportation des juifs à Babylone).

___________________________________________________________________________

-922  Royaume d'israel et de Juda

                  

 

Les royaumes d’Israël et de Juda, selon la division survenue après la mort Salomon. La zone intermédiaire était occupée par la belliqueuse tribu de Benjamin ; les deux royaumes se la disputèrent pendant plusieurs années. Cette carte montre aussi les campagnes menées par les Egyptiens et les Assyriens pour s’emparer de la Palestine.
 

Une bonne partie de la richesse acquise par Salomon servit surtout à améliorer la condition de ses courtisans, et il s’établît ainsi en Israël une structure de classes, avec une couche de gens riches et une couche de gens pauvres. Aussi bien, à la mort de Salomon, les dix tribus du Nord firent-elles sécession et constituèrent leur propre royaume. Il ne resta à Roboam, fils de Salomon, que le royaume de Juda, dans le sud du pays.
       Juda et Israël se firent la guerre durant près de deux siècles et demi, à peu près toute la durée de leur histoire. Toutefois, les deux Etats étaient bien plus menacés par les pays qui entouraient la Palestine.
       La première attaque venue de l’extérieur eut lieu durant les cinq années de règne de Roboam. Les armées du roi Chéchanq Ier (que la Bible appelle Schischak) déferlèrent sur la Palestine et la pillèrent de fond en comble. Elles s’emparèrent de l’or du temple de Jérusalem et Roboam dut se contenter de faire remplacer ce trésor par de simples boucliers d’airain. Une inscription du temple de Karnak, en Egypte, évoque cette incursion et donne la liste des villes dévastées, parmi lesquelles figurent plusieurs cités israélites.


___________________________________________________________________________

-920  Chechomp, pharaon d'Egypte pille Jérusalem
___________________________________________________________________________

-900     Fondation de Sparte

Premiers usages de cavalerie : cavalier archer

Vers l'an -900
Dégradation du climat, qui devient plus frais et plus humide. La tendance va en s’accentuant jusqu’au VIe siècle av. J.-C.. Maxima glaciaire attesté par la tourbière du glacier de Fernau (Tyrol), entre -900 et -300. Il s’agit de deux poussées glaciaires successives, dont chacune se prolonge pendant deux ou trois siècles, séparées par un intervalle de retrait pendant un siècle et demi.
Fin des « âges obscur » en Grèce et début de la période géométrique. Début d'un important commerce avec le Proche-Orient.
Constitution de Sparte par la réunion de quatre villages dorien. Agis Ier, roi de Sparte, fonde la dynastie des Agides.
Âge du fer en Espagne (jusqu’au VIIIe siècle av. J.-C.). Les Phéniciens s’implantent à Malaga et à Sexi (Almunecar).
Âge du fer en Calabre, Sicile (culture de Pantalica) et Italie centrale (Tarquinia et Véies) à la fin du siècle.
Culture de Villanova en Étrurie.

-900 - 600 av. J.C. - Le Royaume d'Ourartou s'établit en Anatolie de l'est, autour du Lac de Van avec Tushpa pour capitale. Les Ourartéens, peuple d'origine asiatique descendant des Hourrites, sont des pasteurs et des agriculteurs qui parviennent à un haut niveau de confort, de culture et de civilisation. Ils utilisent savamment les reliefs pour édifier leurs forteresses, leurs palais et leurs temples protégés par un appareil cyclopéen de hautes murailles. Ils creusent d'énormes canaux d'irrigation dont la technique est très réputée. Métallurgistes renommés, ils créent des objets en bronze d'une grande finesse, en particulier des chaudrons de bronze ornés de têtes d'hommes ou de taureaux, qu'ils exportent dans tout le bassin méditerranéen. Ils se heurtent aux Assyriens alors qu'ils veulent étendre leur domination vers le sud-est de l'Anatolie et la Syrie du nord, en quête de nouvelles matières premières. En 590 le royaume est démantelé par les Mèdes.

                                        

___________________________________________________________________________

-883 Début du Nouvel Empire Assyrien

___________________________________________________________________________

-854 Le plus important des rois d’Israël après Salomon fut Omri, qui fonda une nouvelle capitale à Samarie, à 13 kilomètres au nord de Sichem. Il réussit à s’emparer du pays de Moab, à l’est du Jourdain ; mais on a retrouvé dans cette région une inscription, gravée dans la pierre, indiquant que le roi Mésa de Moab avait, par la suite, battu le souverain israélite. C’est la première référence à un roi hébreu retrouvée dans les chroniques des autres pays. Le fils d’Omri, Achab, était également un guerrier ; il avait épousé une princesse phénicienne, Jézabel, et ensemble ils introduisirent en Israël le culte de Baal, ce qui leur valut la dénonciation du chef religieux Élie, réformateur et prophète qui devait avoir une grande influence.
       En 854 av. JC, le roi d’Assyrie, Salmanasar III, lança une attaque contre les côtes méditerranéennes. Achab s’allia alors contre lui avec Ben-Hadad, roi de Syrie ; on trouve même le nom d’Achab dans les documents assyriens de l’époque. Mais, par la suite, Achab se disputa avec Ben-Hadad et il fut tué dans une bataille qu’il lui livra. Le fils d’Achab, Joram, fut renversé par un de ses généraux Jéhu, qui massacra au nom de Yahvé tous les adorateurs de Baal ; le prophète Osée devait plus tard le condamner pour cette action sanglante. Par ailleurs, Jéhu perdit une bonne partie de son royaume et dut faire serment d’allégeance à Salmanasar III pour en conserver le reste. Ces détails ne se trouvent pas dans la Bible mais ils figurent sur des inscriptions gravées dans la pierre à Nimroud, en Assyrie.

                                        

Ce dessin, inspiré de reliefs muraux assyriens, montre comment les Assyriens assiégeaient une ville ; c’est ce qu’ils firent à Samarie an 722 av. JC. Ils avançaient, protégés par leurs boucliers conte la grêle de pierres et de flèches que les assiégés juifs faisaient pleuvoir sur eux. On voit à gauche un bélier de combat cuirassé qui démolit lentement la forte muraille

___________________________________________________________________________

-850 Elie prophète en Israël

                     

Vers l'an -850 : Sur le site du Palatin à Rome est construit un premier établissement de cabanes.
Fin du IXe siècle av. J.-C. : apparition de la civilisation étrusque en Italie centrale, résultant probablement de la fusion de la culture de Villanova avec une aristocratie guerrière venue d’Asie mineure. Évolution des rites funéraires. Les Étrusques abandonnent l’incinération pour l’inhumation. Essor des cités État.

vers -850 : Age du Fer en Europe Centrale (Culture de Hallstatt).

Règne de Salmanazar III en Orient.

                        

Salmanazar III, roi d’Assyrie de -858 à -824 av. J.-C. Il élargit l’empire assyrien de Karkemish vers le Taurus et vers le sud jusqu’à Damas où il entre en conflit avec les royaumes araméens de Syrie et leurs alliés de Palestine (Bataille de Karkar). A la fin de son règne, il ravage la Parsua (Perse) au nord de l’Assyrie. Son fils Assur-dan-apal déclenche une guerre civile contre son père (-827/-820) qui est matée par son autre fils et successeur Shamshi-Adad V. A sa mort, l’Assyrie connaît une période d’instabilité.

                                                                  

En vérité, la bataille de Qarqar n'a pas été aussi décisive que le prétend Salmanasar III : il ne recueille aucun butin et les prétendus vaincus ne lui versent pas tribut. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que Salmanasar dut revenir à plusieurs reprises pour affronter les rois de Syrie. Les années suivantes, il fortifie sa puissance en Ourartou : en 853, il guerroie vers les sources du Tigre et dans la région du lac de Van. Par deux fois il pénètre en Babylonie (852 et 851) pour mater une révolte. En 850, raid contre les Hittites de Karkémish. L'année suivante, seconde campagne contre Hamath et Damas ainsi qu'en 842. Tyr, Sidon et Israël apportent leur tribut.

                                                                                                
___________________________________________________________________________

-835 à -825     Début du royaume d'Ourartou en Anatolie
                           
___________________________________________________________________________

-814 Les phéniciens fondent Carthage

                                                                  

La princesse tyrienne Elissa connue sous le nom de Reine Didon a fui la tyrannie de son frère Pygmalion, le roi de Phénicie, et a entrepris un long périple autour du bassin méditerranéen, à la recherche d’un site privilégié où elle pourrait fonder une ville nouvelle : Qart Hadasht.

    

Le principal récit de la fondation de la ville reste celui de Justin racontant que Matten, à sa mort, légua le pouvoir à son fils Pygmalion et à sa fille Elissa (ou Elissar). Le peuple de Tyr désirant un seul et unique souverain, suscita des dissensions au sein de la famille royale, d'autant qu'Elissa avait épousé son oncle Acherbas, grand prêtre de Melqart, qui jouissait d'une autorité aussi grande que celle du roi et disposait d'une richesse fabuleuse. Pygmalion, désireux de s'approprier et le pouvoir et les richesses de son oncle, assassina Acherbas. Elissa menacée, décida de s'enfuir en usant de la ruse. Pour ne pas éveiller les soupçons de son frère, elle émit son désir de venir s'installer auprès de lui dans le palais. Pygmalion accepta en pensant qu'Elissa apporterait avec elle ses richesses. Il envoya ses navires l'a ramené. Elissa attendit la nuit pour cacher ses trésors dans la cale du navire et prépara des sacs remplis de sables qu'elle disposa à bord. Une fois en mer elle jeta les sacs par-dessus bord, invoquant le souvenir de son mari en le suppliant d'accepter cette offrande. Les serviteurs du roi prirent peur et décidèrent d'accompagner la princesse dans son voyage de crainte des représailles du roi. Des sénateurs et des prêtres de Melqart s'étaient joints au groupe d'exilés. Ils se dirigèrent vers Chypre pour se ravitailler. Quatre vingt vierges, consacrées à Vénus avant leur mariage, furent enlevées et mariées aux Tyriens qui accompagnaient la princesse. Elissa "la vagabonde" brava la mer et partit à la recherche d'une "ville neuve". Son navire accosta sur les côtes africaines.

                                                                           Elissa

"Elissa sollicite l'amitié des habitants qui voyaient avec joie dans l'arrivée de ces étrangers une occasion de trafic et de mutuels échanges. Ensuite elle accepta autant de terrain qu'en pourrait couvrir une peau de bœuf, (...) puis elle fait couper la peau en lanières très minces et occupe ainsi plus d'espace qu'elle n'en avait demandé. De là vint plus tard à ce lieu le nom de Byrsa. Puis, attirés par l'espoir du gain, des gens du voisinage, accourant en foule apporter aux étrangers force marchandises, s'établirent chez eux et, de cette foule d'hommes, il se forma une sorte de cité. Des envoyés d'Utique, reconnaissant en eux des parents leurs apportèrent aussi des présents et les engagèrent à fonder une ville à l'endroit ou le sort les avait donné asile. Les Africains voulurent aussi retenir ces étrangers. C'est ainsi que, du consentement de tous, Carthage fut fondée après qu'on eut fixé le tribut annuel qu'elle payerait pour le sol de la ville. On trouva dans les premières fondations une tête de bœuf, augure qui indiquait un sol fertile mais difficile à cultiver et une ville vouée à un perpétuel esclavage. On transporta donc la ville en un autre endroit. Là on trouva une tête de cheval, ce qui signifiait que le peuple serait belliqueux et puissant et l'on mit la ville sur cet emplacement de favorable augure"

D'abord sujette de Tyr, la cité de Carthage gagna peu à peu son indépendance et fut gouvernée plus tard par ses propres magistrats portant le titre de sufflètes. Elle garda des liens étroits avec Tyr, la métropole, jusqu'au moment du siège d'Alexandre en 332 av.J.C. lorsque les Tyriens assiégés essayèrent de fuir leur cité la nuit par des petits navires en partance pour Carthage où ils avaient de la famille et espéraient trouver un refuge.

                                                                               Siège de Tyr

Carthage ne tarda pas à prendre son envol et à définir sa propre politique commerciale et diplomatique en assurant la relève de Tyr pour la tutelle de tous les comptoirs phéniciens en Méditerranée occidentale. Cette prédominance carthaginoise offrit à la "colonie" une particularité qui la distinguait de la cité mère. Désormais les habitants se définissent "puniques" inaugurant ainsi un nouveau chapitre dans l'histoire méditerranéenne. Ils seront les braves descendants des Phéniciens tout en créant leur propre espace ainsi qu'une culture divergente. Les liens subsisteront de part et d'autre jusqu'à ce que leur mer devienne le Mare Nostrum des Romains.


___________________________________________________________________________

-805 Les phéniciens dominés par les assyriens

___________________________________________________________________________

x

 

RETOUR                   SUIVANT